DERNIERE MINUTE

Hong Kong : les manifestants défient la police

Hong Kong : les manifestants défient la police
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Pour le vingtième week-end consécutif, Hong Kong a connu ce dimanche une nouvelle journée de violences.

Des dizaines de milliers de manifestants ont défié la police en prenant part à un rassemblement non autorisé, mais dans un premier temps pacifique.

Des violences ont rapidement éclaté au moment où des protestataires radicaux ont lancé des cocktails Molotov et des pierres en direction des forces de l'ordre.

Des commerces et des stations de métro ont également été visés.

La police a répliqué avec des canons à eau, des tirs de gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc. Les affrontements ont duré toute la nuit.

Le mouvement contestataire a débuté il y a cinq mois.

Les manifestants dénoncent un recul des libertés et des ingérences croissantes de Pékin sur l'ancienne colonie britannique.

Depuis sa rétrocession à la Chine, Hong Kong bénéficie d'une justice indépendante et de la liberté d'expression, mais le suffrage universel n'y est pas établi.

Pris entre des manifestants déterminés et les autorités de Pékin, le gouvernement de Hong Kong n'a pas trouvé les mesures susceptibles de désamorcer la colère.

De son côté, le régime chinois a plusieurs fois condamné les manifestations qui sont, selon lui, le résultat d'un complot orchestré par les Occidentaux.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.