DERNIERE MINUTE

Canada : l'été indien de Justin Trudeau ?

Justin Trudeau et son épouse à Montréal, le 22/10/2019
Justin Trudeau et son épouse à Montréal, le 22/10/2019 -
Tous droits réservés
REUTERS/Stephane Mahe
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au Canada, le Premier ministre sortant Justin Trudeau devrait être reconduit à son poste. Son parti libéral a remporté les élections législatives de ce lundi. Mais il n'obtient qu'une majorité relative de sièges, alors qu'il avait la majorité absolue dans l'assemblée sortante.

\=> Cela signifie qu'il va devoir trouver un partenaire de coalition pour gouverner.

En tout cas, même s'il est affaibli, Justin Trudeau savoure sa victoire.

Les Canadiens ont rejeté la division. Ils ont rejeté les coupes et l'austérité et voté en faveur d'un programme progressiste et d'une action forte contre le changement climatique.
Nous défendrons le Canada dans toute sa diversité, nous donnerons la parole aux sans-voix et, dans toutes les décisions que nous prendrons en tant que gouvernement, nous donnerons toujours la priorité à notre pays et à ses citoyens.
Justin Trudeau
Premier ministre sortant

La révélation Singh

Selon les observateurs, Justin Trudeau devrait engager des négociations avec Jagmeet Singh, le chef du Nouveau Parti Démocratique, une formation de gauche qui a obtenu 24 sièges. Objectif : s'assurer du soutien de ce parti lors de certains votes à la Chambre des Communes.

La percée du Bloc québécois

Justin Trudeau, réélu dans sa circonscription à Montréal pourra-t-il aussi compter sur le soutien des Québécois ? Le 'Bloc québécois', formation indépendantiste, a gagné des sièges au détriment du parti libéral de Justin Trudeau.

Le chef du Bloc, Yves-François Blanchet, a conditionné tout éventuel soutien au prochain gouvernement. « Si ce qui est proposé est bon pour le Québec, vous pourrez compter sur nous, a-t-il déclaré. Si ce qui est mis de l'avant est nuisible pour le Québec, le Bloc se dressera sur le chemin. »

Le recul des Conservateurs

Sur l'échiquier politique canadien, le parti conservateur est en recul. Son chef Andrew Scheer a d'ailleurs reconnu sa défaite électorale.

Mais il a prévenu que la tâche de Justin Trudeau ne serait pas simple, n'ayant pas de majorité absolue.

« Son leadership est endommagé et son temps au gouvernement va bientôt prendre fin », a-t-il prévenu. « Quand ce moment viendra les conservateurs seront prêts. »

L'espérance de vie d'un prochain gouvernement Trudeau

D'après les experts, les gouvernements minoritaires au Canada ont une espérance de vie estimée à moins de 2 ans.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.