DERNIERE MINUTE

Royaume-Uni : Boris Johnson convoque des législatives anticipées

Boris Johnson photographié sortant du 10 Downing Street, le 24 octobre 2019
Boris Johnson photographié sortant du 10 Downing Street, le 24 octobre 2019 -
Tous droits réservés
REUTERS/Hannah McKay
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le retour aux urnes. Le Premier ministre britannique Boris Johnson appelle à des élections législatives anticipées le 12 décembre. Objectif : sortir le Brexit de l'impasse. Mais la décision de nouvelles élections doit encore recevoir le soutien de l'opposition travailliste. "L'opposition travailliste de Sa Majesté soutie ndra la tenue d'un scrutin dès que la possibilité d'une sortie de l'UE sans accord sera écartée et si le report le permet" a déclaré Valerie Vaz, députée travailliste.

Boris Johnson explique vouloir "mettre fin à ce cauchemar" et procurer au pays "une solution" dès que possible. Il continue de qualifier d'"excellent" l'accord qu'il a conclu avec l'Union européenne.

"C'est la voie à suivre parce que le Parlement a fonctionné pendant longtemps sans majorité, a-t-il expliqué. Ce Parlement refuse de mener à bien le Brexit. Il est impossible de mener à bien le travail législatif. Il est temps, franchement, que l'opposition retrouve ses nerfs pour se soumettre tous ensemble au jugement de notre notre patron à tous, le peuple du Royaume-Uni."

Les dirigeants européens devraient décider très bientôt s'ils acceptent de reporter à nouveau l'échéance du Brexit fixée au 31 octobre. La France a déjà fait connaître son ouverture si Londres est capable d'exposer les raisons du report.

Par ailleurs, à une semaine de la date prévue du Brexit, la Chambre des communes a donné une victoire inattendue à Boris Johnson, en approuvant le programme de son gouvernement.

Remporté par 310 voix contre 294, ce vote se tenait après le discours programme lu par la reine Elizabeth II le 14 octobre, détaillant les lignes de la politique du gouvernement de Boris Johnson.

Le Premier ministre britannique avait quelques instants auparavant évoqué dans un courrier adressé au leader de l'opposition, le travailliste Jeremy Corbyn, la possibilité d'organiser des élections anticipées le 12 décembre pour débloquer la situation.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.