DERNIERE MINUTE

Des Boeing immobilisés après la découverte de fissures

Des Boeing immobilisés après la découverte de fissures
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Jusqu’à 50 Boeing 737 Next Generation cloués au sol dans le monde en raison de fissures. Le constructeur américain a reconnu ce défaut alors qu’il mène en ce moment une inspection mondiale de sa flotte. La compagnie aérienne australienne Qantas a cloué au sol un avion de ce type. 32 autres sont inspectés en urgence.

"C'est un mot assez effrayant, fissure. Mais c'est une fissure dans un composant structurel et il s'agit une très petite partie de ce composant. Vous savez, l'intégrité structurelle d'un avion est composée de nombreux composants, et comme je l'ai déjà dit, la directive de Boeing c'est que la flotte ne doit pas être inspecté les 1 000 prochains cycles. Ils ont assuré à Qantas que même si l'un de ces composants présente des fissures, leurs avions peuvent voler en toute sécurité", explique Debbie Slade, cheffe de la sécurité de la flotte de Qantas.

Selon Boeing environ un millier d'appareils ont été inspectés dans le monde et moins de 5 % présentent des "observations" qui nécessitent leur immobilisation afin d' être réparés.

Reste qu'il s'agit d'un nouveau coup dur pour Boeing. Ces derniers mois, deux accidents de 737 MAX ont coûté la vie à 346 personnes en Indonésie et en Ethiopie.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.