EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'interview de Macron irrite la Bulgarie

L'interview de Macron irrite la Bulgarie
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'interview de Macron irrite la Bulgarie : les propos du président français mercredi dans "Valeurs actuelles" sur les "filières bulgares et ukrainiennes clandestines" font scandale à Sofia. L'ambassadrice de France est convoquée lundi.

PUBLICITÉ

La France se brouille avec ses voisins européens : quelques jours après l'interview d'Emmanuel Macron au magazine Valeurs Actuelles, ses déclarations font scandale en Bulgarie. Son homologue le président Roumen Radev dénonce ce dimanche des propos "de bas étage" et "peu nuancés" et une "opération de communication intérieure".

Dans le journal mercredi, Emmanuel Macron disait "préférer avoir de la migration légale, plutôt que du travail détaché dissimulé", et ajoutait :

"Je préfère avoir des gens qui viennent de Guinée ou de Côte d'Ivoire légaux qui font ce travail, que des filières bulgares ou ukrainiennes clandestines".

La Bulgarie est membre de l'UE depuis 2007. Elle ne participe pas encore à l'espace de libre circulation Schengen.

L'ambassadrice de France est convoquée ce lundi au ministère des Affaires étrangères bulgare.

Emmanuel Macron est régulièrement accusé à Sofia de prêter peu d'attention aux intérêts de la Bulgarie, le pays le plus pauvre de l'UE.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Bulgarie entame le démantèlement du controversé Monument à l'Armée soviétique

Théâtre : Poutine sur scène et devant ses juges

Élections municipales en Bulgarie : un second tour à Sofia