PUBLICITÉ

Après les législatives, les Espagnols sont dubitatifs

Après les législatives, les Espagnols sont dubitatifs
Tous droits réservés 
Par Carlos Marlasca
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A Madrid, les pourparlers pour former un nouveau gouvernement s'annoncent difficiles. En cas d'échec, certains électeurs craignent la tenue de nouvelles élections, pour la cinquième fois.

PUBLICITÉ

Comme le 29 avril dernier, l'Espagne s'est réveillée ce matin dans l'incertitude. Avec 16 partis représentés au Congrès des députés, la formation d'un nouveau gouvernement s'annonce difficile, et beaucoup estiment que l'instabilité politique pourrait se poursuivre.

Les socialistes ont obtenu une victoire en demi-teinte, avec trois sièges de députés en moins par rapport à avril. De nombreux électeurs les accusent par ailleurs d'avoir forcé la tenue de nouvelles élections, les quatrièmes en seulement 4 ans. Autre revers pour le PSOE : le succès du parti d'extrême droite VOX, qui a doublé son nombre de sièges, devenant la troisième force politique du pays.

Si les partis échouent à trouver un accord de coalition, des élections pourraient être organisées, pour la 5eme fois. Une situation impensable pour les Espagnols, comme l'explique cet électeur interrogé dans les rues de Madrid "Ce serait un discrédit pour le système, et ce serait insupportable pour les citoyens". "De nouvelles élections, ce serait vraiment terrible, tant d'argent gaspillé encore", estime un autre électeur.

Selon la Constitution espagnole, les partis disposent d'un temps illimité pour négocier et proposer un nouveau président du gouvernement. Mais en attendant, le pays devra régler d'autres questions importantes :  la crise en Catalogne, le ralentissement de l'économie et désormais, l'émergence d'un parti d'extrême droite.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : saisie record d'une drogue de synthèse appartenant à un cartel mexicain

Le Parti socialiste célèbre sa victoire aux élections catalanes

Le parlement espagnol va examiner un projet de loi pour régulariser des sans-papiers