DERNIERE MINUTE

Meurtre de la journaliste maltaise : arrestation de l'intermédiaire présumé

Meurtre de la journaliste maltaise : arrestation de l'intermédiaire présumé
Tous droits réservés
Reuters
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

S'agit-il d'un tournant dans l'enquête sur le meurtre de la journaliste Daphne Caruana Galizia assasinée à Malte en 2017 alors qu'elle enquêtait sur la corruption ?

Un homme soupçonné d'avoir joué les intermédiaires entre le commanditaire et les personnes chargées d'exécuter le meurtre a été arrêté jeudi dernier par la police. Cet homme aurait déclaré connaître le commanditaire et être prêt révéler son identité à condition d'être gracié.

Mardi, le premier ministre maltais Joseph Muscat a confirmé l'information du journal Times of Malta selon laquelle il aurait signé une lettre recommandant la grâce présidentielle de l'intermédiaire s'il témoignait.

Le meurtre de la journaliste âgée de 53 ans dans l'explosion de sa voiture avait suscité un tollé en Europe.

Suite à son assassinat, 45 journalistes issus de 18 médias à travers le monde "ont travaillé ensemble pendant cinq mois pour que le travail de Daphne Caruana Galizia ne meure pas avec elle". Un travail mené dans le cadre du programme "Forbidden Stories", dont l’objectif est de poursuivre les enquêtes des journalistes emprisonnés ou tués avant d’avoir pu les terminer.

La contre-enquête sur son assassinat réalisée par les journalistes Jules Giraudat et Arthur Bouvart, et diffusée dans le magazine français Envoyé spécial est à voir ou revoir ci-dessous :

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.