DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La stupéfiante affaire du « narco sous-marin »

euronews_icons_loading
La stupéfiante affaire du « narco sous-marin »
Taille du texte Aa Aa

On croirait l'histoire tout droit sortie d'un roman policier : 152 paquets remplis de trois tonnes de cocaïne récupérés dans un sous-marin artisanal. Localisé le week-end dernier au large de la région espagnole de la Galice, le semi-submersible a été acheminé au port d'Aldan et remonté à la surface avec sa cargaison mercredi. Valeur estimée de la saisie : 100 millions d'euros. Une opération exceptionnelle et insolite pour un phénomène mal connu. Ce « narco sous-marin » de 20 mètres de long est le premier jamais identifié à avoir traversé l'Atlantique d'une traite.

« C'est une opération historique, qui va marquer un avant et un après, assure le préfet de Galice Javier Losada. Désormais, il y a une nouvelle hypothèse de travail pour les forces de sécurité qui est la possibilité pour les submersibles de ce type d'arriver jusqu'au côtes européennes. »

C'est le mauvais temps qui aurait contraint les membres d'équipage à couler le sous-marin et à l'abandonner faute d'avoir pu transférer la cargaison dans une embarcation. Deux Équatoriens ont été interceptés. Un troisième homme de nationalité espagnole est recherché.

La police espagnole a été alertée par un organisme international, le Centre opérationnel d'analyse du renseignement maritime pour les stupéfiants, qui avait repéré l'appareil. Les polices portugaise, britannique, américaine et brésilienne ont collaboré à l'opération. Reste à déterminer d'où venait précisément la drogue et à quel clan de narcotrafiquants elle était destinée. La Galice est l'une des principales portes d'entrée de la cocaïne en Europe.