DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Prudence, le volcan de White Island peut encore entrer en éruption

Prudence, le volcan de White Island peut encore entrer en éruption
Tous droits réservés
AUCKLAND RESCUE HELICOPTER TRUST /via REUTERS
Taille du texte Aa Aa

Le volcan de White Island est encore trop dangereux pour envoyer des secouristes récupérer les corps de huit personnes restés sur place. C'est ce qu'a expliqué la police néo-zélandaise face à l'impatience des proches et des autorités australienne, américaine, britannique, chinoise, malaisienne et allemande. 47 guides et touristes étrangers se trouvaient sur l'îlot au moment de l'éruption qui a fait au total 14 morts.

La responsable néo-zélandaise des situations d'urgence, Sarah Stuart Black, avait été chargée de temporiser :

"Cette tragédie a déjà pris de nombreuses vies, causé de terribles blessures et un chagrin indescriptible. Il y a toujours un équilibre délicat à trouver lorsqu'il s'agit d'opérations de secours où il existe un risque pour la vie humaine et, à l'heure actuelle, la science nous dit que ce risque est tout simplement trop élevé".

L'identification des victimes est en cours mais très difficile, y compris parmi les 22 survivants déjà récupérés qui souffrent de graves brûlures externes et internes. Certains sont incapables de s'identifier. Au moment de l'éruption, de la vapeur surchauffée a jailli, des cendres et des roches ont été projetées comme des boulets de canon.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.