DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Encore des élections en Israël, les troisièmes en un an

Encore des élections en Israël, les troisièmes en un an
Tous droits réservés
Photo AP, all rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Minuit a sonné, l'heure de convoquer de nouvelles élections en Israël et de dissoudre la Knesset...

Pas le choix, car ni Benjamin Netanyahu ni son rival Benny Gantz n'ont pu rallier assez de députés pour soutenir la formation d'un gouvernement.

Le 2 mars prochain, les électeurs israéliens iront donc voter pour la troisième fois en un an et la nouvelle campagne électorale s'annonce rude à en croire ce député de l'alliance centriste Bleu-Blanc, Yair Lapid :

"Éloignez vos enfants de la télévision. Il y a des élections et ces élections vont être un festival de haine, de violence jusqu’à l’écœurement, alors faites en sorte que vos enfants ne restent pas devant la télé les trois prochains mois."

Depuis septembre, Benjamin Netanyahu et Benny Gantz ont tous deux échoué à rassembler une majorité autour de leur projet. Il a été un temps question d'une coalition, d'un gouvernement d'union, mais les démêlés judiciaires de Netanyahu ont scellé la décision de Benny Gantz.

Netanyahu a été inculpé fin novembre pour corruption, abus de confiance et malversations dans une série d'affaires. Tant qu'il est en poste, il bénéficie de l'immunité, mais pour Gantz, Netanyahu doit régler ses affaires avant de continuer à diriger le pays.

Un nouveau duel électoral s'annonce donc entre les deux hommes. Sauf si le Likoud choisit un autre candidat qu Benjamin Netanyahu. Même si son parti lui est toujours fidèle, un mouvement de contestation a vu le jour et réclame des primaires.

Ces nouvelles élections sont en tous cas mal vues par la population en Israël. Colère et frustration envers la classe politique commencent à prendre le dessus, car organiser des élections coûtent cher, et le vote du budget 2020 a été repoussé.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.