DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Clap de fin sur une COP25 décevante

euronews_icons_loading
Clap de fin sur une COP25 décevante
Taille du texte Aa Aa

La COP25 s'achemine vers un résultat décevant. La conférence, qui a commencé il y a 11 jours à Madrid, et devait se terminer ce vendredi soir, devrait se prolonger au moins jusque dans la nuit.

Les positions semblent encore figées sur les principaux sujets de discussion: ce qu'il faut faire pour réduire émissions de gaz à effet de serre, la question du financement pour les pays du Sud ou encore les règles de fonctionnement des marchés carbone internationaux.

Pour espérer respecter l'objectif idéal de l'accord de Paris, il faudrait réduire les émissions de CO2 de 7,6% par an, jusqu'à 2030, ce qui nécessiterait une transformation inédite de l'économie mondiale.

Au contraire, les émissions continuent à croître.

Près de 300 militants écologistes de diverses organisations ont fait front commun devant la COP 25 pour marquer la fin du sommet.

"Les leaders mondiaux fuient toujours leurs responsabilités, a déclaré Greta Thunberg, mais nous devons nous assurer qu'ils ne peuvent pas le faire, nous devons nous assurer que nous allons les mettre au pied du mur et qu'ils devront faire leur travail et protéger notre futur."

Beaucoup disent que cette COP25 est un coup pour rien, en attendant la COP26 à Glasgow, l'an prochain, où les Etats doivent présenter une révision de leurs engagements, comme prévu par l'accord de Paris.