DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des militants d'Extinction Rebellion manifestent devant l'Opéra de Sydney

Des militants d'Extinction Rebellion manifestent devant l'Opéra de Sydney
Tous droits réservés
REUTERS/John Mair
Taille du texte Aa Aa

Alors que l'Australie est ravagée depuis des mois par de graves incendies et que la COP25 s'achève sur un bilan décevant, des dizaines de militants écologistes d'Extinction Rebellion se sont réunis devant l'iconique Opéra de Sydney.

Entièrement vêtus de rouge, ils ont demandé à leurs dirigeants politiques de se réveiller et de mettre en place une réelle politique de réduction des émissions de C02. Si rien n'est fait, les scientifiques prévoient une hausse des températures de 4 à 5°C d'ici la fin du siècle - bien loin des 1,5 ou 2°C prévu par l'Accord de Paris.

Nous devrions tous être dans la rue tous les jours, car nous sommes vraiment en état d'urgence. Je m'inquiète tellement pour notre avenir à tous et à nos enfants. Nous leur laissons un monde vraiment terrible
manifestante d'Extinction Rebellion

"Nous n'avons pas le choix. Vous avez vu l'air ces dernières semaines, ce sont des incendies sans précédents . Et ce n'est pas seulement en Australie, c'est en Indonésie, en Amazonie, ça se passe aussi dans l'Arctique. La Terre est en feu. Si on ne se réveille pas maintenant, on va la perdre", estime un autre participant, devant l'Opéra.

Extinction Rebellion Sydney Choir + Red Rebel Swarm! Live at Sydney’s Opera House! #ExtinctionRebellion

Publiée par Extinction Rebellion NSW sur Samedi 14 décembre 2019
Exctinction Rebellion NSW - @xrnsw

En début de semaine, Sydney était une fois encore recouverte d'une épaisse fumée, en raison des feux qui entourent la ville australienne.

Depuis septembre, trois millions d'hectares de brousse ont brûlé, soit la surface de la Belgique. Ces feux sont dus à d'importants vents, couplés à des températures inhabituellement hautes. Ces trois derniers mois, plus de 200 records de température ont été battus. Les incendies ont pour l'heure causé la mort de six personnes et détruits 700 maisons, sans oublié les milliers d'animaux qui ont péri dans les flammes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.