DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Il y a 30 ans la Roumanie se soulevait

euronews_icons_loading
Il y a 30 ans la Roumanie se soulevait
Tous droits réservés  ROTVR
Taille du texte Aa Aa

Nicolae Ceausescu a dirigé d'une main de fer la Roumanie communiste. Le régime exerçait son autorité à travers un service de sécurité omniprésent. La police secrète, la Securitate, était la base de ce système. Elle comptait près de 500 000 informateurs dans un pays de 22 millions d'habitants.

A Bruxelles, la Maison de l'histoire européenne possède certains de ces documents secrets. Ils concernent Herta Müller, prix Nobel de littérature en 2009. Les intellectuels étaient une cible privilégiée des autorités. "Si vous aviez une machine à écrire dans les années 80 en Roumanie, vous deviez vous rendre une fois par an auprès de la police pour donner une sorte d'empreinte de votre machine à écrire", explique la conservatrice de l’établissement Simina Badica.

Un effondrement dans le sang

L'intervention des militaires et les combats ont entrainé la mort de plus d'un millier de personnes. La révolution roumaine est la seule qui a abouti à la condamnation à mort et à l'exécution de son dirigeant. Des éléments de réponse manquent toujours concernant ces quelques jours de 1989. "Nous ne savons toujours pas pourquoi la révolution roumaine a été si brutale", explique Simina Badica.

Le Parlement européen devrait adopter jeudi une résolution pour demander à Bucarest de renforcer ses efforts afin de faire toute la lumière sur ces événements. Le texte stipule qu'aucune action militaire contre son propre peuple devrait rester impunie.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.