EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Ghosn aurait utilisé deux jets privés turcs, plainte de la compagnie aérienne

Ghosn aurait utilisé deux jets privés turcs, plainte de la compagnie aérienne
Tous droits réservés Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.Maya Alleruzzo
Tous droits réservés Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sept individus soupçonné d'avoir aidé l'ex-patron de Renault-Nissan à transiter par Istanbul pour gagner le Liban ont été déférés devant la justice turque.

PUBLICITÉ

Sept individus suspectés d'avoir prêté main forte à Carlos Ghosn pour l'aider à rejoindre le Liban via Istanbul ont été déférés devant un tribunal ce vendredi. Ils avaient été arrêtés jeudi à Istanbul. La compagnie aérienne turque MNG a dénoncé l'utilisation illégale de deux de ses appareils et a déclaré avoir porté plainte. La compagnie a ouvert une enquête interne et dit coopérer avec les autorités turques.

Aujourd'hui à Beyrouth en un lieu tenu secret, l'ancien patron de Renault-Nissan a quitté lundi son domicile tokyoïte où il était assigné à résidence. Les images de vidéo surveillance ont révélé qu'il avait quitté son logement seul, sans présence suspecte à ses côtés.

Son avocat François Zimeray témoigne de sa combativité. "Je crois qu'il est impatient de s'expliquer lui-même en toute transparence et de répondre à toutes les questions qui pourront lui être posée."

Carlos Ghosn donnera mercredi une conférence de presse très attendue à laquelle tous les médias ne sont pas invités. Sans doute convaincu lui-même que la réalité dépasse la fiction, il aurait même signé il y a quelques mois une exclusivité avec la plateforme Netflix, selon le quotidien Le Monde.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Fuite de Carlos Ghosn vers le Liban : l'un de ses avocats s'exprime

Frappe israélienne au Liban : le Hamas dénonce "l'assassinat" du n°2 de l'organisation

Le Liban commémore l'explosion au port de Beyrouth sans grand espoir de justice