DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Présidentielle croate : le social-démocrate Zoran Milanovic bat la conservatrice sortante

Présidentielle croate : le social-démocrate Zoran Milanovic bat la conservatrice sortante
Tous droits réservés
AP Photo/Darko Bandic
Taille du texte Aa Aa

Avec 52,3% des voix, l'ancien premier ministre Zoran Milanovic a remporté la présidentielle croate. Le candidat social-démocrate a ainsi battu Kolinda Grabar-Kitarovic, la présidente conservatrice sortante, qui a obtenu 47,3% des suffrages.

Durant sa campagne, Zoran Milanovic avait prôné une Croatie tolérante, désireuse de tourner enfin la page des guerres passées. A l'annonce de son élection, il a réitéré ce message d'unité devant ses partisans : "Si ma victoire serrée, mais juste et claire, a apporté un peu de foi et a élevé les esprits dans notre société et notre peuple, alors je suis un homme heureux. Réjouissons-nous, ensemble."

"Soyons unis dans nos différences", a-t-il ajouté. Les quatre millions de Croates "_cherchent (leur) place en Europe, qui est malgré tous les problèmes le meilleur endroit où vivre, le projet le plus pacifique au sein duquel la Croatie doit trouver sa plac_e".

Kolinda Grabar-Kitarovic, 51 ans, qui était devenue en 2015 la première cheffe de l'Etat croate, avait perdu au fil de la campagne sa confortable avance sur ses rivaux. Initialement favorite du scrutin, elle n'a pas réussi à convaincre les électeurs de la droite radicale, qui a réalisé une percée lors de ce scrutin, surfant sur la crise migratoire et la corruption.

Durant la campagne, elle s'était dépeinte sous les traits d'une mère de famille comme les autres, mettant en avant ses origines modestes. Mais ses contempteurs lui reprochaient notamment de nombreuses gaffes, en particulier d'avoir chanté à l'anniversaire du maire de Zagreb, mêlé à plusieurs affaires de corruption. Elle avait ainsi promis de lui apporter "des gâteaux" s'il finissait "en prison".

Si les fonctions du chef de l'Etat en Croatie sont largement honorifiques, le scrutin de dimanche représentait un test important en vue des élections législatives de l'automne prochain. La victoire de Zoran Milanovic pourrait affaiblir le gouvernement conservateur, alors que la Croatie vient de prendre la présidence de l'Union européenne pour six mois

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.