PUBLICITÉ

Mystérieuse pneumonie en Chine : de nouveaux cas recensés

Mystérieuse pneumonie en Chine : de nouveaux cas recensés
Tous droits réservés AP Photo/Eugene HoshikoEugene Hoshiko
Tous droits réservés AP Photo/Eugene Hoshiko
Par euronews avec AFP-AP-REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La mystérieuse pneumonie virale apparue en Chine a contaminé au moins 45 personnes, indiquent ce samedi les autorités sanitaires. Deux patients sont morts. D’autres cas ont été détectés en Thaïlande et au Japon.

PUBLICITÉ

La mystérieuse pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine a contaminé au moins 45 personnes, ont indiqué ce samedi les autorités sanitaires, alors que deux patients sont morts de problèmes respiratoires et que d’autres cas ont été détectés en Thaïlande et au Japon. Si la Chine n'a pour l'heure annoncé aucune restriction aux déplacements dans le pays, à l'étranger, les mesures se multiplient pour empêcher la maladie de se propager. L'épidémie alimente les craintes d'une réapparition d'un virus de type Sras. Hautement contagieux, il avait tué quelque 650 personnes en Chine continentale et à Hong Kong en 2002-2003.

Selon des scientifiques, le virus aurait probablement déjà contaminé des centaines de personnes de plus que le chiffre officiel.

"Le 30 décembre, Pékin a signalé une épidémie de maladies respiratoires à Wuhan, en Chine. Nous sommes très préoccupés, car cette épidémie est attribuée à un nouveau coronavirus que nous ne connaissons pas", explique le Docteur Nancy Messonnier, directrice du Centre national d'immunisation et des maladies respiratoires.

Les Etats-Unis ont déjà commencé à filtrer les vols en provenance de Wuhan dans les aéroports de San Francisco, New-York JFK et Los Angeles. À Hong Kong les contrôles aux frontières ont été renforcées tout comme en Thaïlande à l'approche des festivités du Nouvel an lunaire. Une période qui engendre de nombreux déplacements.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Vladimir Poutine est arrivé en Chine

Pékin et Washington doivent être "des partenaires, pas des rivaux" affirme Xi à Blinken