DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un député iranien met la tête du "satané" Trump à prix : 3 millions de dollars

Ahmad Hamzeh au Parlement iranien
Ahmad Hamzeh au Parlement iranien   -   Tous droits réservés  Icana news agency   -   Seymat, Thomas
Taille du texte Aa Aa

Trois millions de dollars, c'est la somme d'argent qu'a annoncé vouloir verser Ahmad Hamzeh, un député iranien, à toute personne qui tuera le "satané Donald Trump."

L'élu, qui représente la ville de Kahnuj - dans la province de Kerman connue d'habitude pour ses pistaches - a annoncé cette mise à prix lors d'un discours ce mardi au Parlement iranien. "Je déclare de la part de tous les habitants de Kerman que nous sommes tous des soldats de Hajj Qassem [Soleimani] et que nous n'avons pas peur de mourir en martyrs" a déclaré le député selon l'agence de presse parlementaire iranienne Icana."Nous donnerons 3 millions de dollars à quiconque tuera ce satané Trump."

Nous n'avons pas peur de mourir en martyrs

La raison de cette déclaration lapidaire ? Kerman est la ville natale de Qassem Soleimani, le commandant de la Force Ql-Qods tué par un drone américain le 3 janvier en Irak. Lors des funérailles du général iranien, une bousculade à Kerman, la ville chef-lieu de la province du même nom, avait d'ailleurs fait 62 morts.

Ahmad Hamzeh a aussi menacé les Etats-Unis, ses bases militaires et ses ambassades dans la région : "Vous verrez que Qassem Soleimani est plus puissant en martyr que lorsqu’il était Haj Qassem Soleimani", a-t-il ainsi déclaré.

Alors qu'une relative désescalade avait eu lieu entre les Etats-Unis et le régime iranien, ce geste risque de réveiller les susceptibilités de la Maison-Blanche.