DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La glace cède, 5 touristes français à motoneige disparaissent dans les eaux au Québec

In this Dec. 10, 2014 photo, snowmobiles sit in the yard of Champlain Valley Motorsports in Cornwall, Vt.
In this Dec. 10, 2014 photo, snowmobiles sit in the yard of Champlain Valley Motorsports in Cornwall, Vt.   -  
Tous droits réservés
AP Photo/Wilson Ring
Taille du texte Aa Aa

C'est un sport loisir très répandu au Québec, et dont les touristes étrangers sont friands... Mais là, l'excursion à motoneige a fini tragiquement, au fond de la rivière Saguenay, en partie gelée, au nord du territoire. 5 Français sur un groupe de 8 sont toujours portés disparus;après presque 48 heures de recherches par trois équipes de plongeurs, les autorités ont de moins en moins d'espoir de les revoir vivants.

L'accident, l'un des plus dramatiques dans cette activité hivernale au Canada, s'est produit mardi dernier à la nuit tombée. Le guide du groupe, un homme de 42 ans habitant Montréal, a été récupéré dans l'eau glacée par les secours mais il n'a pas survécu, il est décédé à l'hôpital. Le journal français Dernières Nouvelles d'Alsace affirme que cinq des randonneurs constituaient "un groupe de copains" originaires de la région de Sainte-Marie-aux-Mines dans le Haut-Rhin.

La glace a craqué sous le poids des lourdes motos équipées de skis alors que les touristes se trouvaient à l'embouchure du cours d'eau qui part du lac Saint-Jean, à environ 225 kilomètres au nord de la ville de Québec. Ce sont deux des touristes français qui avaient échappé au bain forcé, puis sauvé un troisième camarade, qui ont alerté la police les premiers. Les services de sécurité ont donné peu de précisions sur les circonstances de l'accident jusqu'à présent, mais une chose est sûre, le groupe a fait preuve d'une grande imprudence.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec, Hugues Beaulieu, a notamment expliqué :

Ce secteur ne faisait pas partie d'un sentier balisé, ils étaient en hors piste

Tout est une question d'épaisseur de glace

Les habitants de la région et les organisateurs de sorties à motoneige le savent bien, la couche de glace qui recouvre le lac Saint-Jean à cette période de l'année a plusieurs dizaines de centimètres d'épaisseur, mais sur la portion de la rivière Saguenay que les touristes ont traversée, la glace est beaucoup plus fine.

Gaétan Gagné, le président du club des motoneigistes du lac Saint-Jean, l'a rappelé sur Radio-Canada :

Les personnes qui connaissent l'endroit savent qu'il ne faut pas aller dans ce secteur parce que la glace est très fragile en raison des courants

Des médias canadiens affirment d'autre part que des membres du groupe, qui avaient pris du retard sur les autres, ont voulu prendre un raccourci afin d'essayer de les rejoindre. Cette dernière information n'a pas été confirmée par les autorités.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.