DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La prudence européenne pour le Proche-Orient

euronews_icons_loading
La prudence européenne pour le Proche-Orient
Tous droits réservés
Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved - Virginia Mayo
Taille du texte Aa Aa

Les réactions se poursuivent après la présentation fin janvier du plan de paix américain pour le Proche-Orient. Le président palestinien, Mahmoud Abbas, rejette ce projet et demande au Conseil de sécurité de l’ONU d'en faire autant. L'ambassadeur palestinien auprès de l'UE salue d'ailleurs la position des Etats membres dans ce dossier. "L'Union européenne a bien déclaré que la seule solution c'est une solution à deux Etats, et négocié sur la base du droit international et de toutes les résolutions des Nations Unies", insiste Abdalrahim Alfarra.

Devant le Parlement européen à Strasbourg le chef de la diplomatie de l'UE a souligné ses doutes quant au plan américain. "Il est difficile de voir comment cette initiative peut ramener les deux parties autour de la table", s’interroge Josep Borrell. Ce plan de paix sera évoqué lundi prochain par les 27 ministres des Affaires étrangères qui ont invité à cette occasion leur homologue américain.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.