DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Italie place 11 villes du nord du pays en quarantaine pour lutter contre le Covid-19

euronews_icons_loading
L'Italie place 11 villes du nord du pays en quarantaine pour lutter contre le Covid-19
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Rues désertes, restaurants, bars et cafés fermés, l'heure n'était pas à la fête samedi soir dans le nord de l'Italie. Le pays est le premier en Europe à placer des communes en quarantaine pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 . Onze villes du nord du pays sont concernées par cette mesure. Les habitants sont inquiets.

"J'ai un peu peur parce que nous pouvons tous être contaminés. Comme je travaille dans un restaurant, j'ai beaucoup de contacts avec les gens, donc j'ai un peu peur", dit une jeune femme.

"Nous avons tous peur, mais nous croisons les doigts. Nous espérons que tout ira bien. Il est évident que si quelqu'un ne se sent pas bien, il doit réagir tôt, car les gens peuvent être guéris", ajoute une Italienne.

Deux personnes testées positives au coronavirus sont mortes en Italie où une centaine de malades ont été recensés. Le gouvernement tente de mettre sous cloche une partie de la Lombardie et de la Vénétie pour freiner l'épidémie.

"Dans certaines zones considérées comme sensibles, aucune entrée ou sortie ne sera permise sans autorisation spéciale", a précisé le ministre italien, Giuseppe Conte.

Par ailleurs, passagers et membres d'équipage du bateau de croisière Diamond princess, placé depuis des jours en quarantaine au Japon, ont été rapatriés dans leurs pays : 32 personnes au Royaume-Uni, six en Roumanie et deux en Grèce.

Alors que de très nombreux pays prennent des mesures drastiques pour lutter contre le coronavirus, le Japon a reconnu que plus d'une vingtaine de personnes avaient pu quitter le Diamon Princess sans passer tous les contrôles médicaux requis.

Ce dimanche, la Corée du Sud a annoncé deux nouveaux décès, ce qui porte à quatre le nombre de morts liés au Covid-19 dans ce pays. En Chine, le bilan a atteint 2 442 morts ce dimanche après l'annonce de 97 décès supplémentaires.

En France, les dernières personnes rapatriées sont sorties de quarantaine après que leurs tests se sont révélés négatifs au Covid-19. La France estime très probable la possibilité de nouveaux cas dans l’hexagone. Et le ministre français de la santé d’indiquer que le pays se préparait à "une possible "épidémie de coronavirus".