Le nouveau gouvernement tunisien prête serment, le 8e en 9 ans

premier ministre tunisien
premier ministre tunisien Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le nouveau gouvernement tunisien prête serment, le 8e en 9 ans: le Premier ministre Elyes Fahfakh va devoir d'attaquer à la pauvreté et aux problèmes sociaux.

PUBLICITÉ

Après avoir obtenu la confiance du Parlement tunisien, lors de débats qui ont duré 14 heures, le gouvernement d'Elyes Fakhfakh va devoir s'atteler rapidement à de lourds dossiers socio-économiques. 

Elyes Fakhfakh, trente ministres et deux secrétaires d'Etat ont prêté serment lors d'une cérémonie officielle au palais présidentiel.

L'ancien ministre des finances devient le huitième Premier ministre en Tunisie depuis la révolution de 2011.

"Le défi le plus important c'est la situation économique et sociale, a déclaré le président Kais Saied lors de la cérémonie. Vaincre la pauvreté, la misère et les absences de perspectives pour de nombreux citoyens est une bataille que nous devons gagner ensemble."

Mais la tâche sera compliquée car le nouveau gouvernement est très hétéroclite, composé de membres ayant des idéologies très différentes. 

Et les Tunisiens en ont assez de l'instabilité politique depuis la chute du dictateur Ben Ali.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine remplace Sergueï Choïgou au ministère de la Défense

Luis Montenegro a remporté les élections législatives grâce à une coalition

En Irlande aussi, l'accueil des migrants commence à diviser la société