DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : l'OMS élève la menace à "très élevée"

euronews_icons_loading
Coronavirus : l'OMS élève la menace à "très élevée"
Tous droits réservés  AP   -   Richard Vogel
Taille du texte Aa Aa

Fin du cauchemar pour les 4500 passagers de ce bateau de croisière italo-suisse.

Le MSC Meraviglia a pu débarquer

Il était bloqué en mer des Caraïbes depuis cinq jours. La Jamaïque refusait son débarquement par crainte du coronavirus. Le bateau a finalement pu accoster au Mexique.

Les croisières, symbole de la peur qui grandit.

Le risque de propagation "très élevé"

Face à l'augmentation du nombre de cas et de pays touchés, l'OMS a relevé le niveau de danger du coronavirus, comme l'explique son directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus : "Nos épidémiologistes ont suivi ces développements en permanence et nous avons maintenant augmenté notre évaluation du risque de propagation et du risque d’impact du Covid-19 à un niveau très élevé au niveau mondial".

Le vaccin très attendu

Face à ces annonces, les pays prennent des dispositions. Le vice-président américain Mike Pence a déclaré travailler sur un projet de loi pour aider les États à faire face à la propagation du coronavirus.

Actuellement, plus de 20 vaccins sont en cours de développement dans le monde et plusieurs produits thérapeutiques sont en cours d’essais cliniques. Les premiers résultats sont attendus dans quelques semaines, a annoncé l'OMS.

Le vaccin est particulièrement attendu dans les pays aux systèmes de santé les plus précaires. C'est le cas du Nigeria où le premier cas testé positif au Covid-19 a été recensé ce vendredi.