DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : les pays européens renforcent leurs mesures de sécurité

euronews_icons_loading
Manifestation contre la fermeture d'un point de passage de Nicosie, Chypre le 29 février 2020
Manifestation contre la fermeture d'un point de passage de Nicosie, Chypre le 29 février 2020   -   Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement français a annoncé samedi l'annulation de tous les "rassemblements de plus de 5 000 personnes" en milieu fermé et de certains événements en extérieur. En conséquence, le salon de l'agriculture à Paris ferme ses portes samedi soir, un jour plus tôt que prévu. 100 cas ont été confirmés dans le pays samedi soir.

Hausse des décès en Italie

En Italie, les écoles situées en Lombardie, en Emilie Romagne et en Vénétie resteront fermées pendant sept jours supplémentaires. Mais le Premier ministre Giuseppe Conte n'a pas exclu de rouvrir certains de ces établissement. Le pays est le principal foyer du covid-19 en Europe. Plus de 1 100 cas y ont été confirmés et 29 personnes sont décédées selon un bilan effectué samedi.

En Allemagne, les autorités ont annoncé la fermeture de quelques écoles alors que le pays dénombre une soixantaine de cas.

Des heurts à Chypre

La situation est tendue à Chypre. L'île méditerranéenne a annoncé la fermeture dès samedi et pour sept jours de la moitié de ses points de passage avec la partie nord occupée par la Turquie, dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus. Ces annonces ont provoqué des échauffourées sur les points de passage.

Alors qu'aucun cas n'est avéré dans le pays, des contrôles médicaux accrus seront instaurés aux quatre points de passage restant ouverts, dont celui réservé aux véhicules à Nicosie, le plus fréquenté de l'île.

En Iran, 43 décès sont à déplorer depuis le début de l'épidémie selon un dernier bilan ce samedi... Le pays fait face à une pénurie de masques de protection.