DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Une chanson vietnamienne contre le coronavirus devient virale

Une chanson vietnamienne contre le coronavirus devient virale
Tous droits réservés  capture écran clip vidéo Ghen Cô Vy
Taille du texte Aa Aa

L'épidémie de COVID-19 causée par le coronavirus SARS-CoV-2 peut inspirer autre chose que de la peur ou des gros titres dans la presse. Au Vietnam, elle a inspiré une chanson, intitulée Ghen Cô Vy. Alors qu'elle devait initialement servir de message de prévention contre le virus, elle est en train de devenir un tube viral visionné plusieurs millions de fois sur Youtube, avec en plus sa propre chorégraphie sur les réseaux sociaux.

La chanson, aux accents pop, est en réalité une collaboration entre l'Institut national de la santé au travail et de l'environnement vietnamien et Khắc Hưng pour la musique et les paroles, chantées par les pop stars MIN et Erik. Le site Saigoneer explique que la mélodie est une reprise d'un tube précédent de ces artistes, intitulé Ghen, mais les paroles, revues et corrigées, évoquent l'origine du virus et les bonnes pratiques pour se protéger contre la maladie : se laver les mains, ne pas se toucher le visage, etc.

La youtubeuse Nikki Châu Ngọc Trân, qui a traduit en anglais les paroles de la chanson, offre des éléments de réponse pour comprendre le sens du titre Ghen Cô Vy. Elle explique : "Ghen signifie jaloux. Cô Vy semble être un jeu de mots sur Covid. Cô signifie madame. Vy est un nom vietnamien courant. La vidéo dépeint le virus comme une personne qui essaie de briser un couple. Au début de la vidéo, le couple se dispute et à la fin, ils se réunissent. Et oui, la vidéo perpétue les rôles traditionnellement dévolus aux hommes et aux femmes."

"Nous espérons que la chanson illuminera nos esprits"

Le texte de la description de la vidéo originale, lui, affirme : "par ce projet, nous voulons renforcer la confiance dans la communauté, afin que nous puissions unir nos efforts pour combattre COVID-19 (alias nCoV-2019)."

Lavons-nous les mains, frottons, frottons, frottons-les
Paroles de la chanson Ghen Cô Vy

L'objectif est aussi de soutenir le moral du pays et des personnels de santé. "En ce moment critique de la lutte contre le virus, nous espérons que la chanson illuminera nos esprits et réduira le stress des combattants de première ligne de cette guerre" précise la description, qui liste ces "soldats" : "l'équipe d'experts, les médecins, les travailleurs de la santé et les millions d'autres travailleurs qui sont en première ligne de l'exposition et de la lutte quotidienne contre cette maladie".

Un #ghencovychallenge sur TikTok

La chanson doit une partie de sa notoriété hors Vietnam à une mention lors d'un épisode de l'émissionLast Week Tonight sur l'épidémie de COVID-19. "Cette chanson est incroyable" s'exclame John Oliver, le comédien qui présente l'émission.

Mais Ghen Cô Vy n'a pas eu besoin d'Occidentaux pour devenir virale sur les réseaux sociaux. Sur TikTok, une plateforme de partage de vidéos particulièrement prisée par les 15-24 ans, elle est même devenue un challenge de danse, le #ghencovychallenge, avec sa propre chorégraphie. Lavage de main compris.

Interrogé par Billboard, Quang Dang, le danseur à l'origine de ce challenge explique : "je voulais utiliser mon propre langage, la danse, pour diffuser les bonnes informations pour la lutte contre Covid-19, et ce, au plus grand nombre". Il espère toucher "surtout les jeunes ! Ils ne reçoivent généralement pas les bonnes informations".

Sur Youtube et Instagram, sa vidéo a déjà été visionnée des dizaines de milliers de fois, et a inspiré de nombreuses imitations. "Je pense que la connaissance est source de pouvoir, nous sommes dans l'ère de l'information", poursuit-il. "Nous avons de fausses informations partout. Il est donc essentiel d'avoir une bonne prise de conscience et de bonnes informations pour que nous puissions utiliser notre pouvoir de la bonne manière".