DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : quelles mesures pour protéger les sans-abri en Europe ?

euronews_icons_loading
Covid-19 : quelles mesures pour protéger les sans-abri en Europe ?
Tous droits réservés  Maurizio Brambatti/MTI/MTVA
Taille du texte Aa Aa

En France, en Italie, en Espagne, la même consigne : "restez chez vous". Mais qu'en est-il de celles et ceux qui n'ont pas de toit ? Quelles mesures sont prises pour eux ?

Rafael vit dans les rues de Barcelone depuis une douzaine d'années. Depuis que le confinement a été mis en place en Espagne, impossible de suivre les règles de confinement édictées par le gouvernement. Et pour ce SDF, c'est la double : certains centres d'accueil de jour ou cuisines populaires sont désormais fermés. Il se retrouve plus que jamais seul.

"Les restaurants sont fermés, les bars fermés. Tout. Normalement, vous trouvez toujours quelqu'un qui vous donne un petit quelque chose. Mais il n'y a plus de marge. Tout est fermé", explique-t-il.

Rafael peut néanmoins compter sur des bénévoles de la Fondation Arrels, comme Bob, qui vient en aide aux SDF de Barcelone. Il veille à ce que ces sans-abri disposent de toutes les dernières informations pour se protéger le plus efficacement possible.

A Barcelone ou Madrid, des lieux d'hébergement ont été mis à disposition pour les accueillir, mais leurs capacités d'accueil sont limitées. Et encore faut-il que ces espaces fermés n'entraîne pas de contagion.

"Il y a environ 1 200 personnes dans les rues de Barcelone qui sont complètement invisibles, il n'y a pas assez de ressources, pas assez de lieux d'hébergement", explique Bob. "Et dans ce cas spécifique du coronavirus, avec le risque de contagion, où pourraient-ils bien être confinés?", s'interroge-t-il.

Des chambres d'hôtel pour loger les sans-abri

A défaut de confinement, dans les rues désertées de Rome, des bénévoles misent sur l'aide de proximité, en livrant directement des repas.

Au sein de cette autre association, des bénévoles équipés de gants et de masques accueillent les sans-abri pour un dîner au chaud. "La situation s'est aggravée", explique la responsable Lucia Lucchini. "Mentionnons également le fait qu'une ville si vide pour ceux qui n'ont nulle part où dormir et vivre, c'est effrayant, c'est encore plus effrayant."

Autre solution : réquisitionner des chambres d'hôtel. C'est ce que la France tente de mettre en place. Le gouvernement a annoncé ce samedi la mise à disposition de 2 000 places d'hôtel supplémentaires, ainsi que l'ouverture de 3 sites de confinement pour soigner les sans-abri atteints du Covid-19.