DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Rome : l'excuse du chien pour sortir, c'est le prétexte pour briser le confinement

euronews_icons_loading
Italy Virus Outbreak
Italy Virus Outbreak   -   Tous droits réservés  Alessandra Tarantino/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Dans la capitale italienne jamais les chiens n'ont été aussi souvent promenés qu'en cette période de confinement.

Patrizia Carboni est romaine, chaque jour elle promène son Jack Russel, mais ces derniers temps elle a remarqué que certains des chiens qu'elle connaît ne sont pas promenés par leurs maitres habituels, mais par des inconnus qui profitent du droit de sortie.

Patrizia Carboni, romaine : "Ce matin, je faisais la queue à la pharmacie et on m'a raconté qu'un homme qui promenait son chien arrêté : après vérifications, ils ont vu qu'il était à plus de 3 km de chez lui, c'est insensé de se comporter comme ça."

A Rome, les carabiniers font la chasse aux abus et vérifient désormais régulièrement les papiers des promeneurs de chiens.

De leur côté, les cabinets vétérinaires restent ouverts seulement pour les cas les plus urgents.

Ainsi dans sa clinique, Francesca Ramadori n'accepte plus personne sans rendez-vous.

Francesca Ramadori, vétérinaire à Rome : "Certaines personnes pensent que l'isolement ça veut dire 'je n'ai rien à faire, c'est le moment d'emmener mon chien chez le vétérinaire'. Et je vois bien davantage de gens qui promènent leurs chiens qu'avant."

Face à la pandémie de coronavirus, l'Italie a décrété un confinement général le 10 mars : toutes les activités en plein air sont désormais interdite, promener son chien reste la seule exception qui permette de briser le confinement.