PUBLICITÉ

Donald Trump renonce à mettre en quarantaine New York, le New Jersey et le Connecticut

Donald Trump renonce à mettre en quarantaine New York, le New Jersey et le Connecticut
Tous droits réservés Bebeto Matthews/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Bebeto Matthews/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il est recommandé aux habitants des trois États américains les plus touchés d'éviter « tout voyage non essentiel ».

PUBLICITÉ

Donald Trump a finalement renoncé. Il ne placera pas les États de New York, du New Jersey et du Connecticut en quarantaine. En déplacement en Virginie, d'où partait un navire-hôpital de la marine pour rejoindre New York, le président américain avait pourtant évoqué un bouclage des trois États américains les plus touchés par le coronavirus.

Faute de garanties juridiques, il s'est ravisé, et c'est une simple recommandation qui a été émise : recommandation aux habitants des trois États d'éviter « tout voyage non essentiel ».

La volte-face s'explique aussi par la réaction très virulente du gouverneur de New York. Pour Andrew Cuomo, couper New York, la capitale financière, du reste du pays aurait constitué « une déclaration de guerre ».

L'État de New York recense à lui 52 000 cas confirmés et plus de 700 morts. De nombreux habitants se sont réfugiés en Floride et c'est le gouverneur de cet État, Ron DeSantis, qui réclamait des restrictions de voyage. Il leur impose pour l'heure de s'isoler pendant deux semaines à leur arrivée.

Pendant ce temps, les soignants de New York travaillent sans relâche pour faire face à l'afflux de malades dans les hôpitaux et dénoncent une pénurie d'équipements de protection. Dans certains établissements, les masques sont rationnés et ne sont pas renouvelés aussi souvent qu'ils devraient l'être.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Coronavirus : plus lourd bilan quotidien aux Etats-Unis avec plus de 2 400 morts

Coronavirus : des croisières qui tournent au cauchemar

Des hôpitaux de campagne pour faire face à l'afflux de malades