DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : plus lourd bilan quotidien aux Etats-Unis avec plus de 2 400 morts

euronews_icons_loading
La Pennsylvania Avenue déserte devant le Capitole des États-Unis à Washington, le 15 avril 2020.
La Pennsylvania Avenue déserte devant le Capitole des États-Unis à Washington, le 15 avril 2020.   -   Tous droits réservés  DANIEL SLIM/AFP
Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis paient le plus lourd tribut de la planète avec 28 326 personnes décédées, emportées par la pandémie de Covid-19. Washington a enregistré ce mercredi un nouveau sombre record avec plus de 2 400 décès supplémentaires en 24 heures, soit le plus important bilan journalier recensé par un pays, selon le comptage de l'université américaine Johns Hopkins.

Les Etats-Unis ont déploré 2 494 décès, selon les chiffres de l'université actualisés en continu. Le précédent record du nombre de décès sur une journée (2 303) y avait été enregistré la veille. Toutefois ces données doivent être relativisées, eu égard à la population des Etats-Unis de plus de 320 millions d'habitants.

Les Etats-Unis comptent depuis fin mars le plus grand nombre de cas officiellement déclarés, avec plus de 637 000 contaminations diagnostiquées.

Environ 3,3 millions de tests ont été effectués dans le pays, selon le président américain qui a assuré que le gouvernement fédéral avait commandé "des centaines de millions d'équipement de protection" pour être ensuite dispatcher entre les Etats.

Trump veut rouvrir le pays et redémarrer l'économie

"La bataille continue mais les données suggèrent qu'à travers le pays, nous avons passé le pic des nouveaux cas", a déclaré Donald Trump lors de sa conférence de presse quotidienne, promettant de dévoiler jeudi ses pistes pour le déconfinement. "Nous allons rouvrir des Etats, certains Etats beaucoup plus tôt que d'autres. Certains Etats pourraient en fait ouvrir avant l'échéance du 1er mai", a assuré le président américain mercredi.

Près de 17 millions d'Américains se sont inscrits au chômage, en seulement trois semaines.

Donald Trump avait annoncé mercredi que les Etats-Unis allaient suspendre leur financement de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), soit entre 400 et 500 millions de dollars par an. Le locataire de la Maison Blanche a notamment accusé l'OMS de minimiser la menace que représente le Covid-19.