EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Coronavirus : la filière maraîchère est aussi à la peine

Coronavirus : la filière maraîchère est aussi à la peine
Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Maxime Biosse Duplan
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Marchés fermés, secteur de la restauration à l'arrêt : comment la filière maraîchère s'organise t-elle en ces temps de crise sanitaire ?

PUBLICITÉ

Marchés fermés, secteur de la restauration à l'arrêt : comment la filière maraîchère s'organise t-elle en ces temps de crise sanitaire ?

A la réduction des circuits de vente (fermeture des restaurants et des services de restauration collective) s'ajoute le fait que pour beaucoup d'Européens, acheter des fruits et des légumes frais est devenu un luxe.

Une autre conséquence du coronavirus pour les producteurs, c'est le manque de main d'oeuvre saisonnière. les travailleurs venus du sud ou de l'est de l'Europe ne peuvent plus passer les frontières alors les producteurs doivent chercher autour de chez eux.

"Je suis sûr, déclare un producteur allemand d'asperges, que nous n'allons trouver aucun Allemand pour le travail dans les champs, la cueillette des asperges, au salaire minimum".

Certains producteurs se sont mis à la livraison à domicile mais l a filière agricole réclame aujourd'hui des aides spéciales à l'Union Européenne pour encaisser le choc.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'OTAN va ouvrir un centre de commandement pour l'Ukraine en Allemagne

L'Allemagne "ne se laissera pas intimider" par les menaces russes après la découverte d'un complot

Football : la France éliminée de l'Euro par l'Espagne en demi-finales