DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : comment le discours de Donald Trump a progressivement changé de ton

euronews_icons_loading
Coronavirus : comment le discours de Donald Trump a progressivement changé de ton
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Alors que le nombre de cas de coronavirus est monté en flèche aux Etats-Unis, la communication du président américain Donald Trump n'a pas toujours été aussi linéaire. Décryptage.

Aux Etats-Unis, près de 1 200 personnes sont décédées en 24 heures du coronavirus et le pays est celui qui compte le plus de cas dans le monde avec près de 250 000 contaminations officiellement recensées. Donald Trump a prévenu : "les temps seront durs au cours des 30 prochains jours", alors qu'il y a deux mois, il avançait l'idée que le virus "s'en irait avec le printemps", ou qu'il était comparable à la "grippe saisonnière".

Mais le mois d'avril ne sera sans doute pas aussi radieux qu'espéré et la courbe du nombre de cas est montée en flèche en quelques semaines. La gestion de crise et la communication du président américain n'ont en revanche pas toujours été aussi linéaires. Le ton a progressivement glissé vers plus de gravité, à mesure que la propagation s'est accélérée.

Retour sur deux mois de gestion de crise du coronavirus par le président Donald Trump, dans cette vidéo explicative, ci-dessus.