DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : un peu de répit pour l'Espagne et l'Italie

euronews_icons_loading
Coronavirus : un peu de répit pour l'Espagne et l'Italie
Tous droits réservés  Alessandra Tarantino/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

En Espagne, le nombre quotidien de nouvelles personnes infectées par le nouveau covid-19 est de nouveau en baisse, tout comme le nombre de nouveaux décès liés au virus.

Avec 131 646 cas de personnes infectées par le Covid-19 et 674 morts enregistrés en 24 heures, le deuxième pays le plus touché du monde observe depuis quelques jours un bilan journalier encourageant.

Le ministre espagnol de la Santé, Salvador Illa, analyse l’évolution de la pandémie en Espagne ces dernières semaines :

"Il y a seulement trois semaines, nous avons enregistré une augmentation quotidienne des infections de 22%, lundi dernier, une augmentation de 12% et celle d’aujourd’hui est de 5% ce qui confirme la phase de ralentissement de l’épidémie."

Des chiffres pour le moins rassurant pour l’Espagne, où les services funéraire sont tellement submergés que certaines patinoires sont réquisitionnées pour y entreposer des cercueils.

L'Italie en baisse aussi

Une forte baisse des chiffres est également observée en Italie, qui enregistre 128 948 cas infectés par le coronavirus. Ainsi qu’un nombre de décès de 525 en 24 heures.

Pour la première fois, le nombre des personnes admises en soins intensif a également diminué.

En Italie pour endiguer la propagation de l’épidémie de Covid-19, un appel d'offres spécial Protection Civile a été lancé entre le 26 et le 28 mars.

500 infirmières, venant principalement des régions du sud de l'Italie, ont intégré le groupe de travail du gouvernement.

Ces chiffres encourageants confirment l’efficacité des mesures de confinement.

L’Italie a prolongé sa période d’isolement jusqu'au 13 avril, l’ Espagne a prudemment étendue la tienne jusqu’au 25 avril.