EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Une sinistre journée internationale de la santé

Une sinistre journée internationale de la santé
Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le 7 avril 2020 marquera une journée internationale de la santé quelque peu sinistre. Alors que le monde est traversé par une pandémie de Covid-19 inédite, le secrétaire général de l'ONU a tenu a remercié l'action quotidienne du personnel de santé du monde entier.

PUBLICITÉ

En pleine pandémie de coronavirus, cette année, le 7 avril marque une journée mondiale de la santé bien particulière.

À cette occasion Antònio Guterres, secrétaire général de l’ONU a tenu a remercié le personnel médical en saluant les soignants du monde entier pour leur engagement inlassable et leur expertise.

"Aujourd'hui, nous vous sommes plus profondément que jamais reconnaissants, alors que vous travaillez 24 heures sur 24, en vous mettant en danger, pour lutter contre les ravages de cette pandémie " a-t-il dit.

Plus de 4 milliards d’individus dans le monde sont actuellement confinés pour tenter de contrer efficacement le virus.

À Singapour des mesures plus drastiques ont été mises en place. Parmi elle, le traçage technologique des smartphones via vidéosurveillance et une application gouvernementale permet de savoir par où sont passés les personnes testées positives au virus, sans ne divulguer leur données personnelles. Le pays enregistre 1375 cas de contamination et 6 morts dus au Covid-19.

En Inde, malgré l’installation d’un confinement général, il est difficile de faire respecter à tous la distanciation sociale et l’isolement. 4 908 personnes ont été infectées par le virus et 137 ont trouvé la mort.

Taiwan va faire don de plus de 100 000 masques par semaine aux États-Unis. Le pays livrera également de l'équipement à tous les pays européens les plus touchés comme l'Italie, qui recevra 10 millions de masques.

Le virus, qualifié d'"ennemi de l'humanité" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déjà contaminé plus d’1,3 million de personnes, et causé la mort à plus de 76000 d’entre elles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Coronavirus : l'OMS lance ses essais des traitements les plus prometteurs

L'OMS et l'ONU appellent au bon sens international

L'OMS fournit toujours de l'aide aux hôpitaux de Gaza