DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Covid-19 affecte lourdement le secteur touristique grec

euronews_icons_loading
Le Covid-19 affecte lourdement le secteur touristique grec
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

En Grèce, le tourisme est l'une des victimes de la pandémie de coronavirus. Plus de 75% de toutes les réservations pour la saison estivale ont été annulées ou reportées. Le pays qui était entré dans une phase de reprise, pourrait enregistrer une baisse de 10% de son PIB, selon le Fonds monétaire international.

"Nous avons déjà perdu les trois premiers mois de la saison. Pour le reste de la saison, la moitié des clients ont déjà annulé leurs réservations. Les autres attendent de décider s'ils viennent cette année ou l'année prochaine" explique Michalis Vlatakis, président de l'union des agences de voyage de Crète.

Le secteur touristique représente près de 25% du PIB grec

Certains Européens pourraient choisir de passer leurs vacances dans leurs propres pays même si les voyages sont autorisés, un scénario redouté par la Grèce. Le secteur touristique représente près de 25% du PIB dans le pays. Athènes s'oppose également à l'idée de créer des accords touristiques bilatéraux, comme celui qui est en préparation entre l'Autriche et l'Allemagne.

"Le tourisme n'est pas un concours de l'Eurovision. Nous ne pouvons pas avoir le même type d '"alliances". Le tourisme est une industrie dont dépendent de nombreuses vies" indique Lysandros Tsilidis, président de la fédération hellénique des agences de voyage.

Trouver une solution au niveau européen

Les propriétaires d'hôtels en Grèce attendent des garanties de la part des autorités sanitaires pour assurer un fonctionnement de leur activité en toute sécurité. Ils soulignent également que ces politiques devraient être menées au niveau européen et non par chaque État.

En ce sens, le Commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, a proposé mardi l'organisation en septembre - octobre d'un sommet européen du tourisme.

Le secteur, dont la contribution se situe entre 10 et 11% du PIB de l'UE et qui représente 12% de l'emploi, est très fragilisé par les mesures de confinement et de restrictions des déplacements.

Mercredi dernier, le FMI avait alerté sur les risques encourus par les pays du Sud de la zone euro très dépendants du secteurs tels que l'Espagne, l'Italie et le Portugal, au même titre que la Grèce.

La Grèce a réussi à contenir la pandémie de coronavirus, en maintenant les contaminations et les décès à un niveau très bas. Moins de 2 500 cas avaient été enregistrés ce mardi et 116 morts.