EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Déconfinement en France : le Mont-Saint-Michel a rouvert ses portes

Déconfinement en France : le Mont-Saint-Michel a rouvert ses portes
Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des mesures de sécurité ont été mises en place pour garantir le respect de la distanciation sociale.

Après deux mois de fermeture, le Mont-Saint-Michel, l'un des sites touristiques les plus importants de France, a rouvert ses portes mardi.

PUBLICITÉ

Bénéficiant de la possibilité de se déplacer sans autorisation à moins de 100 km de leur domicile, quelques visiteurs sont venus flâner dans des rues très calmes pour un mois de mai.

"C'est différent, très différent. J'ai connu le Mont-Saint-Michel aussi tranquille au mois de janvier", explique Damien, qui n'habite pas loin.

Des mesures de sécurité ont néanmoins été prises : l'abbaye reste pour l'heure fermée, la circulation dans le village se fait à sens unique "pour éviter les croisements", et les commerçants ont pris leurs précautions, avec du gel hydroalcoolique sur le comptoir dans le cas de François, qui souligne la météo clémente, malgré le vent. Un point fort pour attirer les touristes.

Mais pour les commerçants, le temps ne sera pas suffisant après deux mois d'inactivité. "Il nous faut des clients", souligne cette vendeuse dans une boutique de vêtements.

Il faut dire aussi que la mer n'est désormais plus la seule barrière pour se rendre jusqu'au Mont-Saint-Michel. Afin de respecter la distanciation sociale dans les transports, les navettes qui transportent les visiteurs jusqu'au site sont limitées à 18 personnes contre jusqu'à 90 habituellement. Un contraste saisissant comparé à une saison normale.

"Les week-ends, les ponts, on a dû avoir jusqu'à 19 000 visiteurs l'année dernière, la journée la plus importante. Vous voyez que l'on n'est plus du tout sur les mêmes niveaux de fréquentation. Clairement, hier, c'était plutôt des visites de curiosité pour certains visiteurs : redécouvrir le Mont dans des conditions dans lesquelles on n'a pas l'habitude de le voir", explique Favrice Fossey, directeur du syndicat mixte de la baie du Mont-Saint-Michel.

Point positif : les visiteurs ont le Mont-Saint-Michel quasiment pour eux tout seuls. Pour l'instant.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid-19 : l'État français au secours du secteur touristique

No Comment. Inondations massives en Mayenne suite à des pluies torrentielles

Trois adolescents mis en examen pour viol à caractère antisémite