DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Italie accélère son déconfinement

euronews_icons_loading
L'Italie accélère son déconfinement
Tous droits réservés  AP Photo/Nardus Engelbrecht
Taille du texte Aa Aa

Retour progressif à la vie d'avant, ou du moins à une vie presque normale, en Italie avec la réouverture ce lundi, et avec deux semaines d'avance sur le calendrier initial, des salons de coiffure, des bars et des restaurants.

Les Italiens vont également avoir le droit de se déplacer d'une région à l'autre sans justificatif malgré la pandémie.

Giuseppe Conte, chef du gouvernement italien : "Nous sommes confrontés à ce risque et nous devons l'accepter, sinon nous ne pourrons jamais rouvrir et nous devrions attendre le moment où un vaccin serait découvert et administré à tout le monde. Nous ne pouvons pas nous le permettre."

A partir du 3 juin, le gouvernement italien compte rouvrir ses frontières aux touristes de l'Union européenne et annuler la quatorzaine obligatoire pour les visiteurs étrangers.

Une annonce unilatérale qui n'est pas du goût du ministre français de l'Intérieur qui préférerait davantage de concertation au sein de l'UE.

Christophe Castaner, ministre français de l'Intérieur : "Je pense qu'il est essentiel que nous puissions avoir des décisions coordonnées au niveau européen, surtout sur l'intra-Schengen. Ce n'est pas le cas aujourd'hui et la décision unilatérale de l'Espagne cette semaine, puis celle de l'Italie, ne confortent pas ce que nous devons faire : travailler ensemble, avec solidarité."

Madrid va appliquer une mesure de quatorzaine à toute personne venant de l'étranger, et la France - par réciprocité - va imposer la même mesure aux voyageurs venant d'Espagne.

Le souhait exprimé par la Commission européenne est de rouvrir les frontières; à ce propos, une décision est attendue autour du 15 juin.