EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Avril, le pire mois de l'histoire de l'automobile en Europe

Avril, le pire mois de l'histoire de l'automobile en Europe
Tous droits réservés Luca Bruno/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Luca Bruno/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Par Maxime Biosse Duplan
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les ventes de voitures neuves ont chuté de 76,3% en avril dans l'Union européenne par rapport à l'année dernière.

PUBLICITÉ

Les chiffres sont historiques : les ventes de voitures neuves ont chuté de 76,3% en avril dans l'Union Européenne par rapport à l'année dernière.

Le premier mois complet soumis aux restrictions dues au COVID-19 a entraîné la plus forte baisse mensuelle des immatriculations depuis que cette statistique est enregistrée.

L'Italie et l'Espagne, les premiers pays à avoir été soumis au confinement, accusent particulièrement le coup.

Avec la quasi-totalité des concessions fermées fermées fin mars et tout avril, le nombre de voitures neuves vendues est passé de plus d'un million cent mille en avril 2019 à moins de 271 000 le mois dernier.

L'Allemagne a à peu près limité la casse avec seulement - si on peut dire - 61% de baisse des immatriculations.

Et le marché risque de ne pas repartir tout de suite, avec beaucoup de foyers qui hésitent, avec l'incertitude économique, à finalement réaliser l'achat qu'ils avaient du reporter.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hongrie : polémique autour de l'usine Continental de Makó, après le licenciement de 50 employés

Toyota bloquée par une panne informatique

Le succès des "deux-chevaux" ne se dément pas