DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La fin du charbon ? Les écologistes veulent le croire

euronews_icons_loading
La fin du charbon ? Les écologistes veulent le croire
Tous droits réservés  I Murga/
Taille du texte Aa Aa

Les défenseurs de l'environnement pensent que la pandémie de coronavirus sera fatale à l'industrie du charbon.

Kathrin Gutmann est la directrice de campagne de Europe Beyond Coal, un mouvement qui vise à promouvoir les énergies renouvelables.

Selon elle, la crise économique démontre que le charbon n'est plus rentable.

Kathrin Gutmann, directrice de Campagne de Europe beyong Coal : "Le confinement l'a peut être rendu évident, mais c'était déjà une tendance que nous avions constatée l'année dernière, par exemple, lorsque le nombre d'heures de fonctionnement des centrales à charbon a chuté de 24%, ce qui est une très forte baisse".

Selon l'activiste, la pression sociale des militants pour la défense de l'environnement place les Etats sous pression en multipliant les manifestations en faveur de politiques écologiques.

Kathrine Gutmann veut croire qu'à travers le monde la consommation a atteint son pic et va décroître.

Kathrin Gutmann, directrice de Campagne de Europe beyong Coal : "Ce qui est important maintenant, c'est de s'assurer que dans le cadre de la reprise, les gouvernements donnent la priorité à l'énergie propre, aux énergies renouvelables, afin d'éviter de faire les mauvais choix pour empêcher une remontée des émissions de CO2 ".

En Europe, la production d'électricité à base de charbon recule, mais a la disparition n'est pas pour demain. L'Allemagne, plus gros consommateur, vise l'horizon 2035 pour l'abandon du charbon.