DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Europe, la réouverture des cafés et restaurants avant la reprise espérée du tourisme

euronews_icons_loading
En Europe, la réouverture des cafés et restaurants avant la reprise espérée du tourisme
Tous droits réservés  Francisco Seco/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le retour sur les terrasses avec les beaux jours, pour les Italiens, un rituel sacro-saint. Les cafés et restaurants ont repris du service lundi, et pour éviter la promiscuité à l'intérieur, les autorités ont supprimé les taxes sur les terrasses, mais il faut s'adapter, d'autant qu'à partir du 3 juin les frontières seront sans doute rouvertes aux touristes européens.

« Ici, nous avons une longue tradition de l'apéritif, explique la gérante d'un café. Avant la pandémie, nous offrions à nos clients un copieux buffet à partir de 19h. Alors depuis lundi, nous avons mis en place des mesures de sécurité. Conformément aux règles sanitaires, nous désinfections le local et veillons au respect des distances. Et nous servons à nos clients, directement à table, un apéritif chauffé au four. Ainsi, il n'y a pas de risque de contamination. »

La Slovénie a été le premier pays d'Europe a déclarer la fin de l'épidémie le 14 mai dernier et la réouverture aux visiteurs étrangers se fera progressivement. En attendant, c'est le tourisme intérieur qui est encouragé, notamment avec des chèques vacances distribués par le gouvernement.

Au Portugal, le tourisme, c'est près de 9 % du PIB. Et même si les cafés, restaurants et musées ont commencé à rouvrir, le secteur culturel est terrassé, d'où plusieurs protestations de professionnels, notamment du spectacle, qui demandent à être soutenus.

Il est aussi des secteurs que la crise du coronavirus n'affecte pas le moins du monde. C'est par exemple le cas de l'industrie forestière en Finlande. Alors que le reste de l'économie tourne au ralenti, ce secteur est florissant et poursuit ses exportations.