DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : rebond épidémique à Pékin, accalmie en Europe

euronews_icons_loading
Des agents de sécurité regardent les travailleurs faire la queue devant un bâtiment proche d'un marché qui a été fermé à Pékin, le 12 06 2020
Des agents de sécurité regardent les travailleurs faire la queue devant un bâtiment proche d'un marché qui a été fermé à Pékin, le 12 06 2020   -   Tous droits réservés  Mark Schiefelbein/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

La Chine a annoncé dimanche un rebond des nouveaux cas de Covid-19, faisant craindre une seconde vague de l'épidémie au moment même où plusieurs pays d'Europe s'apprêtent à rouvrir leurs frontières, pensant la maladie sous contrôle.

Pékin multiplie les tests

Les autorités chinoises ont signalé 57 nouveaux cas confirmés de Covid-19 en 24 heures, dont 36 liés à un marché de gros à Pékin, le plus haut chiffre quotidien depuis avril. Une nouvelle inquiétante pour le reste du monde, montrant les difficultés à contrôler une pandémie qui continue à faire rage en Amérique latine, en Iran et en Asie du Sud.

Grâce à de stricts contrôles, au port du masque et aux opérations de confinement, l'épidémie était sous contrôle en Chine, où elle est apparue l'an dernier à Wuhan (centre).

Dans la capitale, 11 zones résidentielles proches du marché ont été placées en confinement, 24 centres de test ouverts et 10 000 personnes testées. Les autorités ont l'intention de tester 46 000 habitants de la zone.

La France devient entièrement verte

En France, où le coronavirus a fait près de 30 000 morts - un des pires bilans au monde, mais le nombre de malades ne cesse de baisser -, le président Emmanuel Macron a annoncé un quasi retour à la normale dimanche soir après trois mois de confinement et promis de "tirer les leçons" de la crise. Crèches, écoles et collèges reprendront à plein temps à partir du 22 juin, favorisant la reprise de l'activité économique. Les cafés et restaurants de la capitale rouvriront lundi.

En Italie voisine, qui déplore plus de 34 000 morts et a rouvert ses frontières le 3 juin, deux nouveaux foyers de coronavirus ont été détectés ces derniers jours à Rome : cinq décès et 109 cas de contamination dans un hôpital, et neuf cas dans un immeuble squatté.

Royaume-Uni : réouverture des commerces non-essentiels

Au Royaume-Uni, durement touché, 36 morts supplémentaires ont été signalées dimanche, soit le plus faible bilan quotidien depuis le 21 mars, deux jours avant le confinement. Les commerces non-essentiels s'apprêtent à accueillir des clients cette semaine, une bonne nouvelle pour l'économie du pays. Le Premier ministre Boris Johnson a appelé les Britanniques à faire des achats en toute confiance tout en restant vigilants. La distanciation physique reste en vigueur.

Le silence à Petra

En Jordanie, le plus célèbre des temples de la cité antique de Petra reste vide. Les derniers touristes ont quitté les lieux le 16 mars, à la veille de la fermeture des aéroports en Jordanie, où le secteur représente 14% du PIB et emploie quelque 100 000 personnes.