EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

En Angleterre, bientôt la réouverture des traditionnels pubs, entre autres

En Angleterre, bientôt la réouverture des traditionnels pubs, entre autres
Tous droits réservés Frank Augstein/The Associated Press
Tous droits réservés Frank Augstein/The Associated Press
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pubs, restaurants et hôtels font partie des établissements qui pourront rouvrir leurs portes à compter du 4 juillet.

PUBLICITÉ

La nouvelle ne concerne que les Anglais et pas l'ensemble du Royaume-Uni, mais elle devrait ravir les amateurs de « happy hours ». À compter du 4 juillet, les traditionnels pubs et divers autres établissements pourront rouvrir leurs portes. La fin d'une  « longue hibernation », s'est félicité Boris Johnson.

« Monsieur le président, je peux annoncer à la chambre [des Communes] que nous rouvrirons les restaurants et les pubs. Le service à l'intérieur se fera uniquement à table, a expliqué le Premier ministre. Une coupe de cheveux est attendue avec presque autant d'impatience qu'une pinte, en particulier par moi, monsieur le président. Nous rouvrirons donc aussi les salons de coiffure, avec les mesures de précaution adaptées, notamment l'utilisation de visières. »

Les hôtels, attractions touristiques, cinémas et bibliothèques font partie des établissements concernés par cette nouvelle phase de déconfinement. Un coup de pouce au tourisme intérieur, mais qui a ses limites : les piscines, salles de gym et discothèques devront attendre.

La distance de deux mètres, jusque-là obligatoire sera réduite à un mètre lorsque la mesure précédente ne sera pas possible et que des mesures de précaution seront mises en place.

En comptant les cas suspects, le nombre des décès liés au Covid-19 dépasse les 54 000 au Royaume-Uni, mais le bilan hebdomadaire est le plus faible depuis le début du déconfinement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

COVID-19 : Rishi Sunak défend son action et relativise son rôle

Royaume-Uni : Boris Johnson attaqué par ses anciens conseillers pour sa gestion du Covid-19

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid