DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : comment protéger les touristes sur les plages cet été ?

euronews_icons_loading
Coronavirus : comment protéger les touristes sur les plages cet été ?
Tous droits réservés  AP Photo/Armando Franca
Taille du texte Aa Aa

Alors que débute la saison estivale en Europe, comment éviter un rebond de la pandémie, sans freiner le tourisme ?

Pour tenter de répondre à ce défi, la Belgique vient de lancer une nouvelle application, qui indique aux utilisateurs le taux de fréquentation des plages, grâce à l'utilisation de différentes couleurs. Objectif : inciter les touristes à se rendre dans les endroits les moins bondés.

"Le vert foncé signifie qu'il n'y a pas de foule. Le vert clair signifie que c'est convivial, douillet. Le jaune signifie qu'il y a beaucoup de monde, et l'orange qu'il y a beaucoup de monde. Sur ce baromètre, vous pouvez voir chaque ville côtière et plus précisément chaque zone côtière. Vous pouvez sélectionner la ville côtière dans laquelle vous voulez vous rendre pour voir la couleur qu'elle a", explique Liesbet Billiet, de l'agence de tourisme Westtour.

Une application similaire a été lancée au Portugal le mois dernier, développée par l'Agence portugaise de l'environnement (APA) . En téléchargeant Info Praia, les utilisateurs peuvent avoir des informations en direct sur toutes plages du pays, pour connaître les secteurs à éviter grâce à un code couleur : "vert" si elles sont au tiers de leur capacité maximale, "jaune" si elles sont fortement occupées et "rouge" si elles sont pleinement occupées.

Réserver sa place sur la plage

En Allemagne, la saison estivale a démarré dans 6 Länder sur 16, et les touristes affluent déjà en masse sur les côtes de la mer Baltique et du Nord. De nombreuses mesures ont été mise en place pour tenter de faire respecter la distanciation sociale sur les plages : systèmes de guidage pour le stationnement, panneaux pour indiquer le sens de circulation, autocollants au sol avec des règles de distance, etc.

Mais pour limiter la fréquentation, certaines municipalités ont choisi une solution plus radicale : interdire l'accès aux plages aux visiteurs venus pour la journée, et l'autoriser uniquement pour les locaux et les clients ayant réservé un hébergement touristique.

Dans la baie de Lübeck, dans le Schleswig-Holstein, les autorités réfléchissent aussi à mettre en place une application, qui permettrait aux visiteurs d'un jour de vérifier la fréquentation des plages et de réserver un emplacement.

Partout en Europe, les zones côtières se préparent à une arrivée massive de touristes, beaucoup ayant dû annuler leurs vacances à l'étranger. Entre relance du tourisme et protection de la population, l'équilibre devrait être difficile à trouver.