DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’Allemagne demande à ses partenaires européens une réponse forte à la crise économique

euronews_icons_loading
L’Allemagne demande à ses partenaires européens une réponse forte à la crise économique
Tous droits réservés  KAY NIETFELD/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

Jour 2 de la présidence allemande de l'Union européenne et première réunion en visioconférence avec les institutions à Bruxelles. La présidente de la Commission européenne souligne les défis historiques qui attendent Berlin au cours des six prochains mois à commencer par la pandémie et la reprise de l'économie. "Le temps presse mais c'est la crise qui impose son rythme. Chaque jour perdu nous verrons des personnes perdre leur emploi, des entreprises faire faillite et un affaiblissement de nos économies. Chaque jour compte", répète Ursula von der Leyen.

Pour sa seconde présidence de l'UE la chancelière allemande est particulièrement attendue. Beaucoup espèrent que l'expérience d'Angela Merkel permettra de conclure un compromis sur le plan de relance. La dirigeante demande déjà à ses partenaires européens de faire preuve d'audace. "Tout le monde sait que la réponse, à cette crise sans précédent, nécessite une action massive et puissante", insiste la chancelière.

La pandémie laisse déjà de profondes traces dans les pays membres. Selon une enquête du European Council on Foreign Relations (ECFR) les citoyens de l'UE réclament plus de coopération et un renforcement du secteur industriel. Sur la question des chaines d'approvisionnement des équipements médicaux il y a "un fort soutien pour relocaliser cette production en Europe", particulièrement en France et en Allemagne, précise Susi Dennison du ECFR. Angela Merkel sait que les attentes sont fortes à l'égard de cette présidence semestrielle. Mais Berlin veut aussi donner un élan d'optimise à l'Union.