DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : chute historique du PIB allemand

euronews_icons_loading
Coronavirus : chute historique du PIB allemand
Tous droits réservés  Michael Probst/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

La pandémie de coronavirus est un coup dur pour la plus grande économie d'Europe : le PIB de l'Allemagne a chuté de 10,1 % au deuxième trimestre 2020.

Un jour dont se souviendra le pays. Une telle récession ne se produit normalement qu'en temps de guerre.

"Les chiffres du PIB pour le deuxième trimestre 2020 sont plus mauvais que prévu, mais pour être honnête, nous ne nous attendions pas à de bons chiffres de toute manière. Pour l'instant, la seule chose à faire est de laisser ce deuxième trimestre derrière nous et d'aller de l'avant" explique Rober Halver, responsable des études de marché de la Banque Baader.

Ce plongeon a largement dépassé la pire performance jamais enregistrée de l'histoire Allemande : une chute de 4,7 % au premier trimestre 2009. C'était pendant la crise financière mondiale.

"La crise du coronavirus a frappé. Nous avons certes des déficits structurels, tels que le manque d'innovation au niveau de la numérisation, mais nous notons surtout la chute des exportations. La réticence des consommateurs à dépenser, et la réticence des entreprises à investir, sont dus à la crise sanitaire. Nous étions bloqués, nous ne pouvions pas devenir économiquement actifs" poursuit Rober Halver.

Aujourd'hui, le pays s'est prudemment déconfiné et l'économie a commencé à rebondir.

Selon les économistes, l'Allemagne est loin du niveau atteint avant l'épidémie. Elle ne se redressera pas complètement avant 2022.