EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Pologne : derniers meetings avant le second tour

Pologne : derniers meetings avant le second tour
Tous droits réservés Czarek Sokolowski/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Czarek Sokolowski/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Olivier Peguy avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les deux finalistes Rafal Trzaskowski et Andrzej Duda sont au coude-à-coude dans les derniers sondages.

PUBLICITÉ

En Pologne, la fin de la campagne avant le second tour de la présidentielle ce dimanche. Rafal Trzaskowski et Andrzej Duda sont au coude-à-coude dans les derniers sondages.

Qui de Rafal Trzaskowski ou d'Andrzej Duda dirigera la Pologne durant les cinq prochaines années ? Les Polonais sont appelés aux urnes ce dimanche pour le second tour la présidentielle.

Ce vendredi marquait la fin de la campagne : les deux candidats organisaient leurs derniers meetings.

Andrzej Duda, le président sortant, était à Dębica (sud-est de la Pologne), un fief de son parti conservateur Droit et Justice (PiS). Et il s'est posé une fois de plus en garant des valeurs traditionnelles.

« Ces élections, a-t-il dit_, doivent vous permettre de choisir une Pologne fondée sur les valeurs fondamentales auxquelles nous sommes attachées et qui ont imprégné l' histoire de notre pays jusqu'à aujourd'hui._ »

Son rival, le libéral Rafal Trzaskowski semble avoir le vent en poupe, à en croire les derniers sondages, qui lui donne une légère avance. A 48 ans, celui qui est maire de Varsovie, défend les couleurs de la Coalition civique. Il tenait son meeting à Kłodzko (sud-ouest de la Pologne).

Devant ses partisans, il a appelé les électeurs à faire le choix d'une Pologne "tolérante, ouverte, souriante, une Pologne qui s'adresse à ceux qui pensent différemment, une Pologne où nous ne sommes pas divisés, une Pologne fondée sur l'égalité".

Cette élection présidentielle devait initialement se tenir le en mai dernier, mais elle a été reportée en raison de l'épidémie de coronavirus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pologne : un mort dans l'explosion d'une usine d'armement

Donald Tusk en campagne pour inciter les Polonais à aller voter

Pourquoi le projet de coalition conservatrice PPE-CER pourrait-il s'effondrer en Pologne ?