DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Enquête pour "incendie volontaire" après le feu à la cathédrale de Nantes

Enquête pour "incendie volontaire" après le feu à la cathédrale de Nantes
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes a été la proie des flammes ce samedi matin. Les pompiers sont parvenus à circonscrire le sinistre après deux heures de lutte. La piste criminelle est envisagée.

Une enquête a été ouverte pour "incendie volontaire", a annoncé le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès. "L’enquête est ouverte sur la base des constatations effectuées, après découverte de trois départs de feu espacés les uns des autres", "au niveau du grand orgue, à droite et à gauche de la nef", a t-il précisé.

Le grand orgue entièrement détruit

La police judiciaire a été saisie et un expert incendie du laboratoire de police technique et scientifique de Paris est attendu à Nantes pour examiner les départs de feu et l'installation électrique de la cathédrale, a-t-il ajouté.

Les dégâts sont concentrés sur le grand orgue qui a été entièrement détruit.

Les pompiers ont été alertés à 7 h 44. Grâce à une centaine de pompiers et une quarantaine d'engins, l'incendie a été rapidement maitrisé et les pompiers ont indiqué qu'il était "circonscrit" vers 10H00.

Le directeur départemental des pompiers, le général Laurent Ferlay a indiqué que les dégâts ne pouvaient être comparés aux incendies de Notre-Dame de Paris en 2019, à celui de cette même cathédrale en 1972 ou encore Saint-Donatien à Nantes en 2015.

Laurent Delpire, conservateur des Antiquités et objets d'art de Loire-Atlantique, a listé les éléments touchés par le sinistre : l'orgue et le buffet d'orgue du XVIIe siècle, un tableau d'Hippolyte Flandrin du XIXe, une partie des stalles du cœur qui étaient récentes et les vitraux de la façade, dont une partie était des vestiges de vitraux du XVIe siècle, le reste étant moderne.

L'édification de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, de style gothique flamboyant, a duré plusieurs siècles (de 1434 à 1891), avec des tours érigées en 1508 d'une hauteur de 63 m.

En 1972, le sinistre s'était déclaré suite à des travaux effectués par un couvreur. La cathédrale n'avait pu être rendue au culte qu'en mai 1985, après plus de 13 ans de travaux.

Le nouveau Premier ministre français Jean Castex devait se rendre sur place dans l'après-midi. "C'est un événement hors du commun. Je veux savoir ce qui s'est passé" a t-il dit.