DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Migration clandestine : les ministres européens de l'Intérieur appellent à plus de solidarité

euronews_icons_loading
Migration clandestine : les ministres européens de l'Intérieur appellent à plus de solidarité
Tous droits réservés  Ronald Zak/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Malgré la pandémie de coronavirus, la pression migratoire clandestine demeure selon les ministres européens de l'Intérieur réunis à Vienne. Après avoir atteint un niveau record en avril, le nombre de réfugiés prenant la direction de l'UE, notamment via la Méditerranée orientale, a diminué, mais la route des Balkans, elle, a vu le flux migratoire augmenter.

Le ministre autrichien de l'Intérieur Karl Nehammer a appelé à la "solidarité les uns envers les autres" précisant vouloir "renforcer et promouvoir les possibilités de retour, de rendre le retour plus facile et possible".

"Le crime organisé, la traite des êtres humains, qui exploite brutalement la souffrance des gens" est un autre axe que le ministre autrichien souhaite combattre.

Selon l'agence européenne Frontex, 4 300 passages de frontières non autorisés sont intervenus sur les principales routes migratoires européennes au mois de mai.

Nouvelle unité franco-britannique

Paris et Londres ont signé le 12 juillet un accord créant une nouvelle unité commune de renseignement policier pour lutter contre les trafiquants de migrants et réduire le nombre "insoutenable" de personnes traversant illégalement la Manche.

Les réseaux criminels organisés s'attaquent aux plus vulnérables, exploitant ceux qui ont déjà effectué des voyages périlleux à la recherche d'un avenir meilleur. La France et le Royaume-Uni affirment que leur initiative empêchera les personnes désespérées de prendre de nouveaux risques.

Preuve de la forte activité des passeurs, douze migrants qui tentaient de traverser la Manche ont été secourus jeudi matin sur la plage de Cayeux-sur-Mer (Somme), en baie de Somme, l'un d'entre eux ayant été retrouvé en hypothermie. Selon la gendarmerie, leur embarcation a "dès la première vague" été ramenée sur la plage d'où ils étaient partis et des patrouilles de recherche ont été lancées pour retrouver d'autres migrants participant à cette tentative de traversée qui auraient "pris la fuite" à terre.