PUBLICITÉ

Un accord post-Brexit "peu probable" selon Michel Barnier

Un accord post-Brexit "peu probable" selon Michel Barnier
Tous droits réservés JUSTIN TALLIS/AFP or licensors
Tous droits réservés JUSTIN TALLIS/AFP or licensors
Par Grégoire LoryEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les négociations sur le futur partenariat entre l’UE et Londres sont toujours dans l’impasse.

PUBLICITÉ

Il n’y a toujours pas d’accord commercial en vue entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. Le négociateur en chef de l’UE répète que le temps presse et qu’il faut des réponses rapidement.

"Par son refus actuel de s'engager sur les conditions d'une concurrence équitable et d'un accord équilibré sur la pêche, le Royaume-Uni rend un accord commercial à ce stade peu probable", regrette Michel Barnier.

Dans un communiqué le négociateur britannique prévient que les deux camps doivent se préparer à la perspective d’un échec des pourparlers. David Frost évoque des progrès mais il reste encore des divergences considérables dans les domaines les plus difficiles, à savoir les conditions de concurrence égale et la pêche.

Le Britannique se montre cependant plus optimiste que Michel Barnier. Il estime qu’un accord est toujours possible d’ici septembre. Les deux négociateurs se retrouveront la semaine prochaine de façon informelle. Le prochain cycle de pourparlers est prévu le mois prochain à Bruxelles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : nouveaux coups de semonce de Londres

Entre le Brexit et le Covid-19, les entreprises de fret britanniques sont plongées dans l'inquiétude

Les zones de pêche, un enjeu crucial au cœur des négociations entre la Grande-Bretagne et l'UE