DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les zones de pêche, un enjeu crucial au cœur des négociations entre la Grande-Bretagne et l'UE

euronews_icons_loading
Les zones de pêche, un enjeu crucial au cœur des négociations entre la Grande-Bretagne et l'UE
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Qui pourra à l'avenir pêcher dans les eaux britanniques ? C’est l’enjeu au cœur des négociations qui ont débuté entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Dans le cadre de la politique commune, les navires peuvent pêcher dans les eaux des autres états membres.

Mais le gouvernement de Boris Johnson veut désormais reprendre le contrôle de ses zones de pêche. Les entreprises britanniques se plaignent depuis longtemps d’être désavantagées.

"Il y a environ 6 fois plus de bateaux européens qui pêchent dans les eaux britanniques que de navires anglais qui pêchent dans les eaux de l’UE. C’est donc déséquilibré", déplore Barrie Deas, le directeur de la fédération nationale des pêcheurs britanniques.

Londres pose ses conditions

L’Union européenne souhaite maintenir le système actuellement en place. Mais Londres exige des négociations annuelles pour décider quels seront les pays autorisés à pêcher.

" Nos eaux de pêche sont notre ressource souveraine et nous déterminerons l’accès des autres pays selon nos conditions”, souligne Michael Gove, ministre britannique du Bureau du cabinet.

Les Britanniques exportent 75% de leur poisson

L’industrie de la pêche représente environ 1,7 milliard d’euros pour l’économie britannique. Même si c’est une forte somme, cela ne représente que 0,1% du PIB britannique.

Trois quart du poisson pêché est exporté, principalement vers des pays de l’UE.

Vives tensions entre pêcheurs français et britanniques

Dans le nord de la France, à Boulogne-sur-Mer, 400 000 tonnes de poissons pêchés dans d’autres pays sont transformés chaque année dont du saumon écossais.

Les pêcheurs français menacent les Britanniques de représailles s’ils ne peuvent plus jeter leurs filets Outre-Manche.

Ce ne serait pas la première brouille les deux voisins. Il y a un an et demi, des pêcheurs français et anglais se sont affrontés en se lançant des pierres. Des escarmouches surnommées « _l_a guerre des coquilles saint-jacques ».

Cela montre à quel point les droits de pêche est un sujet sensible. Il a d'ailleurs été au cœur de la campagne des pro-Brexit lors du référendum.