DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le tourisme au Portugal peine à redémarrer à cause de la pandémie

euronews_icons_loading
Le tourisme au Portugal peine à redémarrer à cause de la pandémie
Tous droits réservés  LUSA
Taille du texte Aa Aa

Le taux de chômage a explosé en Algarve, dans le sud du Portugal. Il a augmenté de près de 232 % en juin par rapport à la même période l'année dernière.

L'été, l'économie de la région dépend fortement du tourisme

Mais avec la pandémie de coronavirus, de nombreux touristes étrangers manquent à l'appel

Et la récente quarantaine imposée au Royaume Uni pour les voyageurs est un nouveau coup dur pour l'Algarve qui accueille habituellement près de 2 millions de britanniques.

L'aide sociale prend tout son sens

En cette période l'aide sociale prend aussi tout son sens. Le nombre de personnes demandant de l'aide à Refood Faro, un mouvement bénévole qui collecte et distribue des denrées alimentaires, a augmenté de façon spectaculaire depuis le mois de mars.

"Avant la pandémie, nous avions 114 personnes bénéficiaires. A l'heure actuelle, nous en avons environ 300, dont un centaine d'enfants, et cela augmente chaque jour" expliquent les coordinateurs de Refood.

Neste mês de Agosto toda a ajuda é necessária ❤️ Muito obrigado Zé Amaro, Calatrava e Pedro. Precisamos da tua ajuda...

Publiée par Refood Faro sur Mercredi 5 août 2020

Cette aide a été vitale pour la famille d'un homme que notre journaliste sur place, Filipa Soares, a pu rencontrer. Il a accepté de témoigner pour Euronews, mais ne souhaite être identifié. A cause de la pandémie, l'entreprise pour laquelle il travaillait dans le secteur du tourisme a mis fin à son activité. Sa femme a elle aussi perdu son emploi. Ils ont un bébé d'un an et quatre mois : "Quand s'est arrivé, nous nous sommes retrouvés avec mon allocation de chômage comme seul revenu. Mais cela ne suffit pas, elle couvre à peine le coût du loyer. Alors on nous a dit d'aller à la mairie et on nous a orienté vers cette association, Refood, qui nous a aidés pour la nourriture : légumes, fruits, pain, pâtes. Parfois ils nous ont même donné de la viande.

"C'est l'été le plus calme qu'a connu l'Algarve depuis des décennies. Et avec des emplois saisonniers qui se terminent en octobre, le marché du travail risque de se détériorer encore plus" ajoute Filipa Soares en Algarve pour Euronews.