DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'une des dernières mines de charbon d'Angleterre ferme ses portes

euronews_icons_loading
La mine à ciel ouvert de Bradley sera transformée en terrains agricoles et en réserve naturelle.
La mine à ciel ouvert de Bradley sera transformée en terrains agricoles et en réserve naturelle.   -   Tous droits réservés  Sky
Taille du texte Aa Aa

Cette semaine marque la fin d'une époque dans le comté de Durham. La mine de charbon de Bradley, l'une des dernières d'Angleterre, a fermé ses portes après 200 ans d'existence. Plusieurs dizaines de mineurs se retrouvent désormais sans emploi, comme Alan Mayman, qui travaille ici depuis 25 ans : "Je suis dévasté. Absolument dévasté que ça se termine. C'est probablement la dernière fois que je pourrai travailler dans une mine."

"Ma belle-famille travaille ici depuis 30 ans. Moi, je suis arrivé plus tard. Mon père, lui, travaillait dans l'industrie de l'acier, qui a disparu. C'est affreux", raconte pour sa part Graeme Stott, un autre employé de la mine.

Banks Group, le gérant de la mine, a souhaité réaliser un projet d'extension pour rendre le site plus rentable. Mais la demande a été rejetée par une majorité de membres du Comité de planification du comté de Durham.

L'industrie du charbon en déclin

Une décision saluée par les militants écologistes, qui se sont battus contre le projet d'extension.

Nous ne pouvons pas continuer à privilégier le profit au prix de notre vie. Nous devons faire cette transition et même plus, parce que nos vies sur cette planète sont en jeu. Les progrès économiques n'ont aucune importance sur une planète morte.
Jessica Maddison
millitante d'Extinction rebellion

La mine à ciel ouvert de Bradley sera transformée en terrains agricoles et en réserve naturelle.

L'industrie du charbon est en déclin depuis plusieurs décennies au Royaume-Uni. Aujourd'hui, seule 5% de la production d'électricité du pays provient des centrales à charbon, contre près de 40% il y a 10 ans.

Le Royaume-Uni s'est engagé à se passer complètement de charbon pour son électricité dès 2025, et à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Plusieurs mines de charbon restent toutefois en activité, principalement en Écosse et dans le Pays de Galle, et plusieurs projets de construction sont en cours, notamment pour la production d'acier.